Célestin Taramarcaz – candidat député-suppléant

Célestin Taramarcaz

Archéologue, domicilié à Fully

077 403 47 49

celestin@mycable.ch

Formation
CFC et maturité prof. commerciale, branche banque ; baccalauréat littéraire ;
Licence en Lettres et Sciences humaines (archéologie et histoire)

Autres engagements
– Co-fondateur de l’association Au Champ et au Moulin (patrimoine et agriculture de montagne)
– Membre de l’Association valaisanne d’archéologie, Association Transports et Environnement, Altitude 1400

Expériences politiques
– Conseiller général MISE à Fully depuis 2009, commission Développement économique, tourisme et agriculture (DETA)
– Membre du comité directeur du Parti Chrétien-Social du Valais romand et membre du comité central suisse

« Pour une politique ouverte et tournée vers le long terme »

Profil politique
Dans ma famille proche, les questions politiques n’étaient pas particulièrement au centre des discussions et je ne pense pas avoir grandi dans un milieu marqué par une tendance partisane, ni dans une idéologie politique particulière. Cependant, en accédant aux droits civiques, ma curiosité m’a très vite poussé à m’intéresser aux enjeux politiques, ce qui m’a notamment sensibilisé aux questions d’égalité sociale, d’intégration, de promotion artistique et culturelle, pour ne citer que celles-là. Globalement, je tiens à défendre une politique ouverte et tournée vers l’avenir, vers le long terme.

Raisons de mon engagement
C’est le constat, d’abord comme électeur, du manque d’alternative politique. Dans le district de Martigny, comme en Valais, les partis traditionnels sont depuis longtemps largement majoritaires. Le risque, dans cette configuration, est que beaucoup d’électeurs ne se sentent pas représentés faute de diversité des candidatures.

Pour le Valais
Je pense que les élus des partis majoritaires n’ont pas intégré les grands enjeux cantonaux et défendent encore trop des intérêts particuliers et à court terme au lieu d’envisager un futur pour tous. Adapté à un tourisme doux, le Valais a par exemple encore de gros efforts à fournir au niveau de la mobilité, de la capacité d’accueil, de la qualité des produits, etc.

L’esprit pionnier des grands chantiers valaisans devrait également nous inspirer en cette période où les Valaisans et leurs hôtes sont devenus très mobiles. Un Valais «ouvert», c’est un Valais qui encourage la circulation des idées (je pense entre autres à l’exode des compétences) et des personnes par un renforcement et une amélioration des infrastructures. Un Valais «ouvert», c’est aussi un canton où l’intégration n’est pas un vain mot et qui s’engage à toujours moins exclure.

Le Valais « autrement », c’est…

➢ Un Valais ouvert où les idées et les personnes circulent sans contraintes grâce à des infrastructures adaptées
➢ Un Valais qui n’exclut personne et s’engage pour que chacun trouve la place qui lui convient
➢ Un Valais capable de servir les intérêts des Valaisannes et des Valaisans en pensant à demain, mais également à après-demain
➢ Un Valais capable de se projeter vers l’avenir sans ignorer ses racines historiques et son héritage patrimonial

Je m’engage à défendre…

➢ Une écoute attentive pour une participation active des Valaisannes et des Valaisans
➢ Une meilleure intégration des groupes de personnes marginalisés par une certaine économie
➢ Une gestion des ressources intelligente et durable au profit de tous
➢ Un encouragement à l’expression artistique et à la promotion de la culture
➢ Un tourisme de qualité, respectueux de son patrimoine et de son milieu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s