Un service communautaire indispensable: une pouponnière professionnelle à Fully !

« Comment vas-tu faire quand tu reprendras le travail? » voici la question que l’on pose aux jeunes mamans et parfois avant même que leur chère petite tête blonde ait pointé le bout de son nez. Cette question, un peu innocente, peut être un sujet angoissant et plein d’incertitudes pour les jeunes parents. Par chance, certains pourront confier leurs enfants à leurs propres parents ou à de la famille proche. D’autres devront en revanche faire appel à des personnes extérieures en qui ils devront apprendre à faire confiance. Ce passage obligé pour bon nombre d’entre nous n’est certes pas évident mais nous pouvons nous estimer heureux quand une solution de garde a été trouvée pour tous les jours de la semaine où les deux parents travaillent. Ce peut être un vrai casse-tête surtout quand la famille s’agrandit.

Aujourd’hui, à Fully, nous bénéficions de services qui fonctionnent déjà très bien. L’ensemble des structures (le service de parents d’accueil, la crèche et UAPE Pouce ainsi que la crèche et UAPE Soleil Bleu) ont toutes trois vu les demandes de placement augmenter en 2019. Ce phénomène sera sans doute observé cette année encore puisque dans de nombreuses familles les deux parents ont une activités professionnelles.

Une attention particulière doit être portée à l’accueil de la petite enfance et des écoliers afin de pouvoir offrir aux parents une solution de garde compatible avec leurs activités professionnelles et permettre aux enfants de s’épanouir comme il se doit malgré le rythme effréné qui leur est parfois imposé. Un renforcement de l’accueil de la petite enfance, par la création d’une pouponnière, permettrait à de nombreux parents de trouver une solution de placement plus facilement. Pour les familles avec plusieurs enfants, le casse-tête serait aussi certainement solutionné si tous pouvaient être accueilli au même endroit plutôt que de devoir amener le plus grand à la crèche puis le petit dernier chez une maman de jour à l’autre bout de Fully. Les parents seraient ainsi également rassurés par un encadrement professionnel.

Fully est une des dernières communes de la région à ne pas disposer d’une structure d’accueil professionnel pour les enfants de 4 à 18 mois. Il est grand temps de réaliser ce projet indispensable tant au niveau sociétal qu’économique! Une commune qui s’intéresse à la petite enfance est une commune qui s’occupe de son avenir!

Célia Polo

Cet article, publié dans Elections, Famille, Forum, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s