Protection contre les crues – Des métamorphoses doublement efficaces

Pourquoi réaliser la 3ème correction du Rhône? Découvrez les enjeux et l’exemple de l’Aire dans le canton de Genève.

«S’ils ont été trop rectifiés, les cours d’eau se rebiffent lors d’événements exceptionnels en reconquérant l’espace qui leur est dû», soutient Jean-Pierre Jordan. Et d’ajouter: «Il est donc indispensable qu’ils puissent disposer d’une surface suffisante pour accomplir leurs diverses fonctions.»

 

Publicités
Cet article a été publié dans Forum, Rhône 3. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Protection contre les crues – Des métamorphoses doublement efficaces

  1. Roduit Albert Chemin du Barillet 9 1926 Fully dit :

    Cher Vincent,
    Nous nous opposons pas à la 3eme correction du Rhône, mais à ces effets qui vont à l’encontre de la 2eme correction.
    Celle-ci avait pour but d’amener les limons charriés par le fleuve au Léman, car ceux-ci se déposés tout au long du fleuve et hausser celui-ci. En un siècle cet apport était de 1.20 m.
    Depuis 1950 le lit mineur a baisser de 1m en 2006 (assemblée de Saxon)
    Membre de l’association contre les inondations du Rhône de 1981, nous nous sommes battus contre les inondations provoquées par la suralimentation de la nappe phréatique suite aux hautes eaux de juillet 1981. Cette situation a été provoquées par le déplacement minime du lit mineur à la hauteur de Saxon pour permettre le passage de l’autoroute.
    Pour plus d’information à une prochaine.
    Albert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s